Résumé des fiches-outils

Version imprimable

Cette page est la liste d'outils associés au fil rouge et au canevas de "Social Business Models", résumant les premiers outils visibles de tous les internautes. Elle va se compléter au cours des prochains mois, au fur et à mesure de la publication de nouveaux outils, suivant la proposition. Vos suggestions seront toujours les bienvenues.

Les outils déjà disponibles sont regroupés dans les catégories suivantes:

Les porteurs du modèle d'affaires

  • Qualités entrepreneuriales
    Fortement inspiré des compétences citées par la CNUCED dans son programme Empretec, cet outil met en évidence des qualités / compétences entrepreneuriales et sociales qu'un-e entrepreneur-se ou une équipe portant un modèle d'affaires social devrait posséder, du moins en partie.
  • Les métiers de l'entrepreneur-se social-le
    Une personne ou une équipe lançant une organisation, à patir d'un modèle d'affaires plus ou moins complexe, devra exercer simultanément plusieurs métiers. Cet outil incite à la réflexion sur ces domaines de compétences-métier, ceux qui manquent et comment combler les lacunes.
  • Boussole d'innovation sociétale
    Cet outil est une brève réflexion pour déterminer si votre entreprise sociale possède des caractéristiques propices à l'innovation.
  • Quel est votre profil d'entrepreneur ?
    Cet outil aide à discerner le profil d'entrepreneuriat social de chaque membre de l'équipe qui porte un projet, ainsi que le profil global de l'équipe.
     

Définition des missions

  • Le canevas - 1er niveau
    Le premier niveau du canevas est destiné à être utilisé dans une séance de remue-méninges, avec l'équipe qui portera le modèle d'affaires social. Il simplifie son approche par huit questions.
     
  • Le canevas - 2ème niveau
    Le deuxième niveau du canevas est aussi destiné à être utilisé dans une séance de remue-méninges, avec l'équipe qui portera le modèle d'affaires social. Il peut être la suite logique d'un ou plusieurs canevas du premier niveau réalisés par l'équipe, ou peut être abordé directement par des équipes déjà entraînées ou accompagnées par un spécialiste.
     
  • L'analyse du contexte - image riche
    Cet outil, en anglais "Rich picture", nous vient de Peter Checkland, partie intégrante de sa méthodologie d'analyse de systèmes complexes. Dessins créés souvent de forme collaborative, les images riches sont idéales pour illustrer progressivement un contexte complexe, avec de nombreux acteurs et relations entre eux. Checkland les a qualifiées de « riches » parce que l’idée est d’obtenir ainsi l’image/représentation la plus riche possible d’une situation « problématique », en gardant une grande « légèreté » et flexibilité dans le processus d’exploration du contexte. 
     
  • Arbre de problèmes
    Elément central du "Pourquoi", l'arbre de problèmes est un des premiers outils, en provenance de la méthodologie de Gestion du Cycle de Projets - PCM, qui a ses origines dans les années 60, lancé par la Banque Mondiale, pour établir une manière cohérente d'analyse et évaluations de projets sociaux, appelée Cadre logique (Logic framework).

     
  • Arbre des objectifs
    Suite logique de l'arbre de problèmes, cet outil est la transformation de ce dernier, dans le but de transformer des problèmes, leurs causes et conséquences, en objectifs spécifiques, leviers/résultats immédiats et impact global de longue durée.
     
  • Cadre logique
    Comme cité auparavant, le Cadre Logique (Logic framework)  est un outil de représentation en une simple matrice 4x4, d'un projet destiné à provoquer un impact social, lancé par la Banque Mondiale. C'est un excellent outil de communication du "Pourquoi", avec déjà une orientation vers la question "Vérifiable?".

     
  • Analyse détaillée de la clientèle
    Cet outil intéractif et collaboratif vise à se "mettre dans la peau de la clientèle", c'est-à-dire s'imaginer dans son contexte, voir, écouter, ressentir et faire comme elle. Presque un "jeu de rôle", il peut être utilisé en groupe, lors d'une séance de remue-méninge appuyée par des post-its.

     
  • Clientèles et besoins
    Cet outil propose une analyse des types de clientèles, puis une  classification selon le type d'impact que vos prestations pourront provoquer. Finalement, il vous induit à construire une matrice "clientèles x besoins" qui vous permettra de mieux regrouper vos clients en quelques segments, avec des prestations relativement précises.
     
  • Enoncé de la mission
    Ce document est une aide à l'énoncé et à la rédaction des missions de l'organisation, en fonction des trinômes "Pour qui x Quoi x Visant quel impact", analysés et classés à l'aide du document "Clientèles et besoins". Les missions sont, en plus de la définition de la raison d'être de l'organisation, ses premiers éléments de communication.
     

Marché et niches

  • Marché et niches
    Cet outil propose une réflexion et un cheminement logique pour la détermination des niches de marché de votre modèle d'affaires. Même si on y parle de ventes et clients, il est parfaitement adapté à des modèles d'affaires sociaux, où le nombre et le volume de prestations fournies aux bénéficiaires est tout aussi fondamental, même avec un nombre beaucoup plus restreint de contrats de prestations avec les "clients payeurs".
     
  • Recherche d'information
    Cette fiche propose des pistes pour la recherche d'informations, absolument nécessaire pour l'étude du marché. Elle aborde les divers niveaux d'information et présente quelques sources et bases de données utiles.
     
  • Réalisation de sondages
    Cet outil propose quelques orientations pour la planification, l'élaboration et la réalisation de sondages ou d'enquêtes avec un maximum d'efficacité.
     
  • Pitch de sondage: quelques astuces
    Un sondage doit être présenté à votre interlocuteur, que ce soit oralement ou par écrit. S'inspirant de l'Elevator Pitch, cette fiche présente quelques astuces pour augmenter le taux de réponse à vos sondages, en structurant votre introduction et en évitant certaines tournures ou mots
     
  • Analyse de la concurrence
    Cette fiche propose des réflexions sur l'analyse de la concurrence pour les organisations ayant un modèle d'affaires social. Au deux catégories traditionnelle de la concurrence, directe et indirecte, s'ajoutent trois autres: la concurrence de ressources, celle d'opportunité et la concurrence dite "malhonête" auxquelles le secteur des ONG, ONBL et NFPO est plus sensible.
     

Planification

  • Planification et cycle de vie
    Toute organisation a son cycle de vie qui doit être planifié et accompagné, dès l'étude de faisabilité à la phase de maturité. Ce document introduit les premières instructions pour la fixation d'objectifs, d'activités et la création simple d'échéancier global. Il est accompagné, dans les annexes par un premier check-list d'activités et de tâches à exécuter pour implanter un modèle d'affaires
     
  • Créer un échéancier avec GanttProject
    Un tutoriel du logiciel libre GanttProject pour faciliter la création de diagrammes de base / diagrammes de Gantt se trouve dans les annexes.


Communication

  • Elevator pitch
    Ce document donne des indications sur la construction d'un discours d'ascenceur - "elevator pitch", où on doit pouvoir expliquer notre mission ou notre projet en approximativement 2 minutes et réussir à obtenir une prochaine rencontre avec notre interlocuteur pour approfondir le sujet.

 

Risques et stratégie

  • Analyse des risques
    Rares sont les entrepreneuses et entrepreneurs sociaux qui aiment aborder ce sujet, qui contrarie leur optimisme naturel. Pourtant c'est un aspect à ne pas négliger, si vous désirez éviter de mauvaises surprises. Cet outil aide à réfléchir aux risques, à les évaluer et, surtout, à prévoir des réponses.
     
  • Analyse SEPO
    L'analyse SEPO est un petit outil d'utilisation simple, mettant en relation passé et futur avec positif et négatif. Avec l'analyse PESTEL, l'analyse SWOT et l'analyse des risques, elle favorise l'élaboration des orientations stratégiques.
     
  • Analyse SWOT
    Même si SWOT est une abréviation anglaise, elle plus simple à prononcer que FFOM et prend souvent le dessus dans les conversations. SWOT correspond à : Strenghts, Weaknesses, Opportunities et Threats, ce qui signifie : Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces. Elles’encadre dans une analyse stratégique plus large et est complémentaire à d’autres outils, tels que l’analyse PESTEL, l’analyse des risques, l’analyse SEPO, pour servir de support à des orientations stratégiques et, plus tard, à la mise en œuvre de projets.
     

 

Prestataires

Cette section est en phase de test...
Merci de votre compréhension!

Commentaires

Professeur en entrepreneuriat à l'Idrac , je remercie l'auteur de ces outils, qui vont nous permettre d'enrichir encore un peu plus les dossiers de soutenance en création d'entreprise, que ce soit à l'Idrac ou lors du concours des entrepreneuriales, merci encore et bravo pour votre contribution
Marcel. Nizon@gmail.com
Portrait de Claude

Cher Monsieur,

Merci pour votre commentaire fort sympathique. Sous peu, nous allons lancer une enquête pour savoir quels sont les besoins en outils du terrain.

Vos suggestions seront les bienvenues.

Cordialement,
Claude Michaud

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam