Qui sommes-nous?

Lien pour télécharger les statuts

1. Mission, vision et valeurs

La mission de Social Business Models, telle que définie dans ses statuts, est la suivante :

« Promouvoir la co-création, le partage et l'utilisation d'outils d'élaboration et de révision de Modèles d'affaires sociaux - Social Business Models, auprès de tous les acteurs impliqués, contribuant à l'existence pérenne d'organisations à fort impact sociétal, entreprises sociales ou entreprises de l'économie sociale et solidaire - ESS. »

SBM en brefNotre vision du futur est:

Externe: L'économie de marché côtoiera un nombre croissant d'organisations dont le but principal est centré sur l'impact sociétal et pour qui le capital n'est qu'un outil au service de leurs missions.

Interne: Notre association sera reconnue comme une plateforme romande, nationale et internationale de co-création de concepts et d'outils de bonne gouvernance et de gestion, ainsi que d'échanges de bonnes pratiques en modèles d'affaires sociaux.

Les valeurs qui nous animent sont, entre autres:

L’intelligence collective comme source d’innovation

C'est en favorisant le travail en groupe et en réunissant différents points de vue que nous donnons de la valeur à nos réflexions, sortons des sentiers battus  et permettons l'éclosion de l'innovation.

La responsabilité de tous pour le bien-être social

A l'image du colibri portant sa goutte d'eau pour éteindre l'incendie, nous savons que le chemin menant au bien-être social est encore long et, convaincus que le développement de la société est une responsabilité collective, nous faisons notre part, si modeste soit-elle.

Coopération et partenariat : piliers de la solidarité

Nous privilégions avant tout la coopération, le partenariat et la co-création, outils fondamentaux pour développer la solidarité et donner vie au proverbe " Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin".

Dire ce que l'on fait et faire ce que l'on dit

En suivant ce principe, notre association recherche et se donne les moyens de réaliser tout ce qu'elle annonce dans sa communication et conduit ses actions en toute authenticité, cohérence, éthique et transparence.

Apprendre pour durer

Nous sommes convaincus que l'apprentissage tout au long de la vie, que ce soit d'une personne, d'une organisation ou encore d'une société, ainsi que l'amélioration permanente qui en découle, sont les garanties d'un développement durable.

Auxquelles nous pourrions ajouter: partage, pragmatisme et efficacité.

Quoique fortement ancrée sur la force de travail généreusement offerte par ses membres bénévoles, l’association a le devoir de se présenter comme un exemple de sa mission et des outils qu’elle diffuse, c’est-à-dire une organisation d’entrepreneuriat social, avec un modèle économique lui assurant sa propre pérennité. Actuellement, plus de 55 outils sont mis à disposition sur le site Internet de l’association, grâce au travail d’une trentaine de membres impliqués dans le processus de publication.

2. Domaines d’activités

Domaines d'activités de Social Business Models
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Sept grands domaines d’activités sont envisagés, soutenus par des activités centrales. Certains sont déjà opérationnels, alors que d’autres n’en sont encore qu’au stade d’une première définition :

  • Co-création des outils
  • Diffusion des outils
  • Formation et formation de formateurs[1]
  • Annuaire de prestataires
  • Fils rouges et guides spécifiques
  • Partage de modèles en open-source
  • Alliances et partenariats
 

[1] Les domaines en italiques sont en phase d’implantation

2.1 Co-création des outils

Les outils de construction de modèles d'affaires sociauxCe domaine d’activités est en quelque sorte le « cœur de métier » de l’association, car il consiste à mettre en place et à gérer un processus qui permette la co-création des outils qui seront ensuite promus et mis à disposition d’un large public.

Tout en se portant garant d’un bon niveau de qualité, ce processus de co-création a pour but de faciliter la contribution des membres ou de personnes externes à l’association, par des propositions d’outils, des révisions, des commentaires, des traductions et des exemples d’utilisation, entre autres.

2.2 Diffusion des outils

Une fois rédigés et validés par le processus de co-création, les outils doivent être diffusés auprès d’un large public de « consommateurs », par différents canaux de communication et distribution, tels que les réseaux sociaux, des ateliers, des conférences, des webinaires, la participation à des cours dans des hautes écoles, etc.

Ce domaine d’activités a sous sa responsabilité la création des moyens de diffusion pour chaque public cible, afin que les outils soient connus et utilisés par le plus grand nombre de personnes possibles, contribuant ainsi à la mission de l’association.

2.3 Formation et formation de formateurs

Ce domaine d’activités, à mettre en place, a pour buts : a) de créer des modules de formation qui puissent aider lors de l’application des outils diffusés ; et b) de former des consultants à l’utilisation des outils dans leurs propres activités de conseil, ou d’autres formateurs.

La fonction de ce domaine d’activités est double, favorisant d’une part l’utilisation effective des outils promus par l’association et, d’autre part, l’augmentation de l’impact recherché par effet multiplicateur.

2.4 Annuaire de prestataires

Annuaire des prestatairesCe domaine d’activités, moins complexe que les premiers, vise aussi à soutenir la diffusion et la meilleure utilisation des outils par les publics cibles, leur permettant d’accéder facilement à des prestataires ayant déjà acquis une expérience dans leur application et/ou intégration.

L’objectif est de permettre à toute organisation en processus de création ou de révision, de faire appel au support de spécialistes, en phase avec les outils de Social Business et leur concept global.

2.5 Fils rouges et guides spécifiques

Ce domaine d’activités consiste à développer, pour des organisations faîtières, des bailleurs de fonds, des organisations publiques, des écoles, entre autres, des « ensembles cohérents et spécifiques d’outils », à partir de ceux validés par le processus de co-création.

Le but de ces « fils rouges » ou guides est de permettre que leurs propres publics-cibles puissent leur présenter des projets plus cohérents, mieux élaborés et plus facilement comparables.

2.6 Partage de modèles open-source

Modèles d'affaires sociaux en "open source"Ce domaine d’activités consiste à permettre à toute organisation ayant développé un modèle d’affaires social fonctionnant bien et créant des impacts sociétaux positifs, de le mettre librement à disposition d’autres organisations partageant les mêmes valeurs et intentions, afin qu’elles puissent le reprendre et l’adapter au contexte local.

2.7 Alliances et partenariats

Ce domaine d’activités, le moins défini de tous, est une ouverture à tout échange, alliance et partenariat avec d’autres organisations, nationales et internationales, pour la réalisation et la participation à des projets qui vont dans le sens de la mission de Social Business Models.

Comme exemple, on pourrait évoquer la possibilité de traduction, diffusion et adaptation des outils au contexte d’autres pays, dans le cadre de programmes d’échange soutenus par la communauté européenne.

2.8 Les activités de support

Pour que les domaines d’activités orientés vers l’extérieur de l’association puissent être conduits avec succès, un certain nombre d’activités de support doivent être opérationnels. Ce sont :

  • Les activités administratives et financières
  • L’informatique, avec principalement la gestion du site Internet
  • Les relations publiques, la presse et l’espace de marketing et communication
  • La recherche d’opportunités de financements spécifiques complémentant le modèle économique
  • La veille stratégique, afin de mieux orienter l’évolution de l’association.