Ajouter un commentaire

J'avoue la réflexion est intéressante. Trop souvent je vois dans des les tableaux SWOT des informations non pertinentes. J'ai le réflexe de reclasser les informations que je retrouve dans le SWOT.
- Tous ce qui est normes gouvernementales (permis, règles à respecter), je l'ai reclasse dans la section opération/livraison de service associé. Ce n'ai pas une menace, c'est une obligation une règle à suivre.
- Par la suite je distingue, les opportunités/menaces (O/M) de positionnement et celles du futur. Pour moi, un O ou M est lié directement à un élément externe venant modifier sa capacité de générer des revenus.
- Exemple, si il existe une menace de réduction de subventions gouvernementales pour appuyer une de vos activités, je considère cela comme une menace futur (M - Futur). Le gestionnaire et le CA doit lever un drapeau rouge et réfléchir à un plan de contingence.
-Comme Analyste, j'aime mieux être le juge des forces et faiblesses (section qui mes réservés pour l'analyse du projet). Je vais noter une faiblesse si exemple, la plupart des entreprise du secteur ont 20 employés et le promoteur prévoit être en mesure de démarrer seul l'entreprise. C'est le cumul de faiblesse qui influence souvent le choix de ne pas appuyer une entreprise. Les forces et faiblesses sont lié à des aspects internes (Nbre d'employé, compétence du CA, compétence des employés, etc.). Les M et O à des éléments externes (gouvernement, concurrences, clients, etc.).
- Cependant, j'aime que les promoteurs me fassent part des M ou O, cela me démontre qu'il connaisse leur secteur d'activité. Je pourrais peut-être remplacer mes O-M du positionnement par Potentiels et Vigilance. Actuellement, je considère que le réseau des acteurs, les partenariats potentiels, la connaissance d'une technologie spécifique par le groupe promoteur, comme un O-M de positionnement. Je suis conscients que dans cet exemple, l'aspect externe de l'organisation n'est pas très clair, c'est pour cela que je trouve pertinent d'utiliser P ou V.
-Pour moi la rédaction d'un plan d'affaires devrait viser plus l'acquisition de réflexes et connaissance de gestion. Il faut limiter la fonction du plan d'affaires à celui de plan. Et il faut favoriser la rédaction d'un document, exemple PPT, pour les questions de financement. Il faut montrer dans ce dernier document que l'organise est solide et qu'il sera en mesure de rembourser le prêt ou encore atteindre ses objectifs financiers dans le cadre de subventions.
Au plaisir,

CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam