Ajouter un commentaire

Portrait de Claude

Etant suisse, je ne connais pas très bien la répartition des forces en présence. Cependant, le raisonnement est assez simple et il vous faut, comme vous le dites bien, prendre de la hauteur.

Listez vos bénéficiaires et leurs besoins, pour lesquels vous proposez des prestations. Posez-vous ensuite les questions:

- Que font-ils sans vos prestations? Comment se "débrouillent"-ils?
- Quelles sont les alternatives pour eux?
- Existe-t-il des personnes, organisations ou organismes qui leur fournissent ces alternatives?
- Existe-t-il des personnes, organisations ou organismes qui tirent profit de la situation actuelle et préfèrent qu'elle ne change pas?
- vos prestations créent-elles de "l'ombre" à d'autres personnes, organisations ou organismes?

Par exemple, si une organisation lutte contre l'utilisation de la drogue, ses plus grands concurrents sont les dealers...

Je pense que vous saisirez facilement cette approche!

Bonne année et bonne continuation!
CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam