Ajouter un commentaire

Portrait de Claude

Bonjour Anne-Laure,

Oui, même dans votre domaine d'édition de solution logicielles, diverses analyses de votre contexte sont plus que nécessaires, avant de redéfinir votre stratégie. Je vous conseillerai en plus de ne pas vous limiter à l'analyse PESTEL et celle des 5 forces de PORTER. Je pense que vous devriez considérer:

a) FCS - Facteurs clés de succès, surtout dans l'analyse des attentes de vos clients: en plus de la résolution logicielle de leurs problèmes, p.ex. ergonomie, technologie, rapidité du support, aspect visuel, facilité d'apprentissage...

b) PESTEL, surtout dans ses aspects technologiques (p.ex. le fait d'avoir sur le marché des interface Web responsives influence-t-elle l'acceptation de votre solution), sociaux (p.ex. l'écart entre les jeunes et les moins jeunes dans l'utilisation des nouvelles technologies), et légaux (p.ex. de nouvelles réglementations en matière de la protection des données)...

c) PORTER, pour mieux déterminer qui sont vos concurrents directs et indirects, présents et futurs

d) Analyse de vos risques, internes et externes, avec la probabilité de concrétisation et l'impact sur votre organisation

e) Analyse comparative de votre solution et des solutions concurrentes en relation aux FCS retenus, pour déterminer là où vous êtes meilleurs ou inférieurs aux concurrents (cela alimentera les Forces et Faiblesses de votre matrice SWOT).

f) Utilisation de PESTEL pour compléter les quadrants Opportunités et Menaces de votre matrice SWOT

g) Utilisation de la matrice des risques pour alimenter les Faiblesses et Menaces de votre matrice SWOT

h) etc...

Le chemin du repositionnement stratégique est assez long et mérite une réflexion posée et complète. Toute cette phase de diagnostic est fondamentale et primordiale. Ensuite, il vous faudra définir votre vision du futur en relation à cette solution, comment sera son positionnement dans 3 à 10 ans, avant de définir la stratégie.

Je vous souhaite une bonne réunion de votre comité de pilotage et surtout, ne soyez pas trop pressés, ce serait de l'argent jeté par la fenêtre!

J'ai accompagné une grande association vaudoise dans la redéfinition de sa stratégie, après plus de 20 ans d'existence... ça s'est étalé sur plus d'un an, avec 1 à 2 réunions par mois.

Bonne chance!
Claude Michaud, porte-parole de l'association
CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam